Sortir de de la crise, redonner des moyens vers les Ligues et les Comités, les Clubs et les Associations et rénover la gouvernance.

RENOVATION

Redonner de l’oxygène et des perspectives dans un contexte d’incertitude inédit, telle sera la première des priorités. Dès la semaine suivant l’AG élective, une réunion du Conseil des Territoires sera organisée à distance pour partager avec les Comités et les Ligues l’état des lieux et les différents scénarii pour la fin de saison 2020-2021 selon deux axes principaux :

  • La situation financière des clubs ;

  • L’offre de pratique jusqu’à la fin de l’été 2020, compétitives mais aussi non compétitives et dérivées.

En parallèle de ces travaux avec les représentants des clubs, nous rencontrerons la même semaine les partenaires avec lesquels nous avons d’ores et déjà travaillé pour mettre en place le dispositif de soutien aux clubs et aux associations qui pourra leur permettre par exemple d’alléger sur la saison en cours le prix de la licence de 50 € / licenciés et ainsi retrouver des marges de manœuvres financières.


Sur le même thème, l’organisation fédérale (missions des collaborateurs de la Fédération) sera adaptée afin que l’ensemble des ressources disponibles en raison de la diminution d’activités liée à la crise soit mis à disposition, en appui des Comités et des Ligues. La sortie de crise ne sera pas au détriment de notre jeunesse. Le soutien à notre jeunesse se matérialisera par des propositions de stage et d’apprentissage pour les métiers non techniques sur l’ensemble du territoire national. Ces ressources viendront elles aussi en appui des projets territoriaux de sortie de crise et d’investissement dans l’avenir.


Parce que collaborer dans un contexte de crise impose des relations de confiance réciproque entre toutes les structures affiliées et les différentes instances, nous engagerons, également avec les Comités, les Ligues, mais aussi les Clubs et les Associations qui le souhaitent, un processus de rénovation des modalités d’accès à l’information, et de prises de décisions au sein de la Fédération. La CONFIANCE et la TRANSPARENCE seront les maîtres mots de notre action. Ce processus aboutira à la présentation d’une réforme statutaire de la Fédération dès l’AG ordinaire d’avril 2021, car nous sommes convaincus que les promesses n’engagent que ceux qui les croient et que les paroles s’envolent alors que les écrits restent. Nous écrivons ici que l’ensemble des membres de la RELANCE voteront lors du Conseil d’Administration préparatoire à l’AG pour que soit présentée à l’AG 2021 la réforme telle qu’elle sera souhaitée par le Conseil des Territoires.


Le dispositif du pacte de développement qui conditionne des subventions à l’exécution par les Ligues et les Comités d’un certain nombre d’actions sera supprimé. Le budget consacré à ce pacte de développement sera intégralement reversé aux Ligues, aux Comités ou sera alloué à l’utilisation décidée, selon les modalités décidées par le Conseil des Territoires. De la même manière, afin que puisse s’exprimer la solidarité entre le haut niveau fédéral et les Territoires, les fonds initialement alloués aux présences en Equipe de France seront fléchés vers le fonds de solidarité à destination des Comités, des Ligues et des Clubs.

LES PRIORITÉS

LES PÔLES D'ATTENTION PRIORITAIRES