Amplifier les travaux pour développer des nouvelles ressources, et des nouveaux partenariats.

PARTENARIATS

Enjeu de très court terme, mais également enjeu de moyen terme, le développement de nouvelles ressources ou l’amélioration, l’optimisation des ressources existantes sera le point clé si nous voulons construire et profiter d’un héritage conséquent en 2024.


Des nouvelles ressources tout d’abord pour les clubs et les associations. Le dispositif de soutien permettant de récupérer 50 € / licenciés pour la saison 2020-2021 sera pérennisé, amélioré et amplifié au cours de la mandature. Les discussions avec nos partenaires et les projections les plus prudentes que nous construisons avec eux nous permettent d’estimer qu’à horizon de deux ou trois saisons, ce mécanisme permettra à chaque club et chaque association de récupérer en moyenne plus de 100 € / licenciés chaque saison. Soit 10 000 € par saison pour un club de 100 licenciés, ou 20 000 € pour un club de 200 licenciés, etc…


Point clé des ressources fédérales, la Maison du Handball, dont l’exploitation est financée par tous les licenciés par une part de plusieurs euros sur chacune des licences et qui malgré cela est en déficit. L’objectif de la mandature ne sera pas d’équilibrer les comptes de la Maison du Handball. L’objectif sera de générer les revenus suffisants pour que les licenciés n’aient plus à payer pour son exploitation et que le prix de la licence redevienne celui d’avant sa construction. Pour cela, au-delà des promesses, la présence de Grégory Anquetil, champion du monde avec nos équipes de France, et reconverti depuis dans la commercialisation de séminaires et d’offres d’hôtellerie qui proposent déjà des prestations de ce type sera un atout déterminant pour rendre les promesses concrètes.


La nouvelle source de richesses du XXIe siècle, nous dit-on, est celle attachée à la donnée. Afin que nos licenciés, nos clubs, nos Comités, nos Ligues et la Fédération puissent en profiter, un investissement sera réalisé dans le domaine informatique afin de convenablement structurer les données de la Fédération pour les valoriser auprès de partenaires ensuite. Source de revenus inexistante aujourd’hui, les recettes attachées à ce type de projet sont considérables.


La visibilité, la promotion de notre activité sur tous les supports vidéos est également un sujet majeur pour valoriser notre activité. Deux stratégies complémentaires d’ores et déjà discutées avec de potentiels partenaires dans les médias seront déployées : le développement d’une offre de type « streaming » comme NETFLIX ou DISNEY+ diffusant des contenus Handball (matchs, documentaires, …) sera développée alors que dans le même temps les discussions seront poursuivies avec la LNH afin de regrouper dans un même package l’ensemble des matchs des équipes professionnelles masculines et féminines et ceux des équipes de France pour de potentiels partenaires diffuseurs, assurant une meilleure visibilité à la pratique du Handball par les femmes.


Enfin, toutes les mutualisations profitables seront mises en œuvre. Mutualisation des locaux de la Maison du Handball pour y accueillir la LNH diminuant les coûts pour les deux entités, mutualisation des compétences et des ressources humaines pour profiter des expertises de chacun. Cette même logique sera suivie pour l’ensemble des ressources humaines du monde fédéral avec la constitution d’un service professionnel d’accompagnement de tous les aspects liés à la gestion des ressources humaines (contrat de travail, rémunérations, formations professionnelles…) pour les collaborateurs de la Fédération mais aussi un service d’appui pour les mêmes problématiques des Comités et des Ligues.

LES PRIORITÉS

LES PÔLES D'ATTENTION PRIORITAIRES

LES PÔLES D'ATTENTION PRIORITAIRES