NOUS SOUTENIR

LES LIGNES DIRECTRICES

VALORISATION

Une meilleure valorisation de notre activité et de notre histoire pour donner plus de moyens à tout le Handball.

Tous frappés par la différence entre le palmarès des Equipes de France de toutes catégories d’âge, des deux filières féminine comme masculine et la réalité des moyens dont disposent les clubs et les associations pour faire vivre des tranches de Handball épanouissantes à leurs licenciés, difficulté de moyens accentuée par la crise sanitaire doublée d’une crise économique entrainant une baisse du nombre de licenciés et la difficulté de pratiquer dans des conditions acceptables notre activité, la première ligne directrice de notre action sera de redonner les moyens à nos associations et nos clubs de pouvoir réaliser leur mission, leur raison d’être, permettre à ceux qui le souhaitent de pratiquer le Handball, les Handballs, de progresser, de s’épanouir.


Des moyens humains tout d’abord. En facilitant la vie quotidienne des bénévoles d’ores et déjà engagés dans le milieu associatif sportif, leur permettant alors de consacrer plus de temps à ce pour quoi ils s’engagent : les rencontres, le partage, l’échange, le don de soi pour les autres. En formant de nouveaux profils et développant de nouvelles compétences dont nos associations et nos clubs ont besoin pour se pérenniser et se développer (gestion associative, développement partenarial, communication numérique, …). En ouvrant les portes à des dispositifs inusités à ce stade tel que le mécénat de compétences qui permet à des associations et des clubs d’employer des profils professionnels de très haut niveau ou expert pour des coûts réduits, en complément de ceux existants mais dont il n’est pas simple de se saisir pour des dirigeants bénévoles (comme l’apprentissage). En rééquilibrant la politique de formation fédérale majoritairement tournée depuis plusieurs décennies vers la formation de cadres techniques avec la formation et le développement désormais incontournables des compétences qui permettent de pérenniser, de faire fonctionner l’association, le club et de le développer.


Des moyens financiers ensuite. Parce que la situation financière de notre pays est difficile, parce que notre Etat ne pourra pas éternellement venir en aide au monde sportif tant d’autres priorités s’imposent à lui, la RELANCE a construit ces derniers mois un dispositif avec plusieurs partenaires qui permettra pour les clubs, dès la saison actuelle, de pouvoir sécuriser les revenus d’au minimum 50 € / licence puis, après montée en puissance de l’ensemble du dispositif d’atteindre un minimum de revenus complémentaires de 100 € / licence avant la saison 2023/2024 aux associations et aux clubs. Concrètement un club ou une association de 100 licenciés qui se saisira du dispositif verra dans ses caisses, chaque saison, au minimum 10 000 € de plus que ce qu’elle a actuellement. Pour une association de 200 licenciés, ce sera 20 000 € de plus (soit un emploi convenablement rémunéré par exemple), etc. Ceci sera le véritable héritage fédéral des JOP 2024. Des associations et des clubs qui pourront réaliser leurs projets, voilà la première révolution que l’on vous propose.