Cadre dans le logement social
Maire-adjointe à Ivry-sur-Seine (94)

Mehadee Bernard

43 ans, en couple, 1enfant


Je vis depuis que je suis née sur une des terres historiques du Handball en France : Ivry-sur-Seine.


Ivry est une ville attachante, une ville forte de dynamiques incroyables : une ville où le mot émancipation signifie quelque chose.


Ici, on vit le Handball avec une formidable et performante équipe première mais aussi et surtout au travers d’une dynamique généreuse portée par un club qui irrigue toute une ville et qui participe de son identité. Un club ressource, un club repère, un club formateur, un club aux centaines de licencié(e)s qui portent haut les valeurs de solidarité et de partage. Ma fille de 14 ans est gardienne, elle a le Handball chevillé au corps et au cœur.


Issue d’une famille populaire, d’un père ivryen et d’une maman algérienne, c’est à Ivry que j’ai construit l’ensemble de mes engagements. Étudiante en école d’architecture, je travaille en parallèle dans une librairie coopérative indépendante qui m’apporte le goût des bons mots, de la lecture et de la découverte de ce que le livre a de plus beau : le rêve et la pensée. Je choisis à l’issue de mes études de travailler depuis près de 15 ans au sein d’un bailleur social à Vitry sur Seine qui gère plus de 5000 logements. C’est là que j’apprends beaucoup de gros mots : ZUP – ANRU – PQV – PNRU…, des acronymes, des dispositifs, des pansements qui font la Ville. C’est là que je développe des outils de communication efficaces, qui permettent aux habitants les plus éloignés des institutions de se sentir faisant partie d’un tout. C’est là aussi que je comprends l’importance des dynamiques locales.


Parallèlement à ma vie professionnelle, je suis engagée politiquement dans ma ville depuis de très nombreuses années. Conseillère municipale à 24 ans, puis Vice-Présidente de la communauté d’agglomération Seine-Amont en charge de la culture et du sport, j’ai été ensuite nommée Maire-Adjointe en charge des politiques éducatives pendant plus de 6 ans. J’ai pu développer et impulser des politiques ambitieuses en direction des plus jeunes, outiller les équipes d’animation avec un centre de formation dédié qui n’existe nulle part ailleurs, porter des projets avec l’Unicef, construire des démarches pédagogiques qui mettent la citoyenneté au cœur des politiques publiques, rétablir des ponts et favoriser des parcours culturels et sportifs (avec notamment des interventions du club de Handball sur les temps scolaires et périscolaire), entretenir des liens étroits avec l’Éducation nationale.


Depuis le mois de juillet, je suis 2ème Maire-Adjointe en charge de la Culture et du patrimoine, de la ville numérique et du tourisme. Rendre la ville plus accessible, plus inclusive, faire que les services publics locaux soient en phase avec les besoins d’une population dans un contexte global difficile avec la crise sanitaire qui nous étouffe. Un vaste chantier qui nécessite de fédérer, de mettre en mouvement toutes les intelligences et de décloisonner.


J’ai fondé avec enthousiasme et engagement un nouveau podcast filmé avec une formidable équipe : Dia-logues. Il s’agit d’un dialogue à deux où se succèdent au micro des personnalités de tous les milieux. Avec Dia-logues, nous sortons des sentiers battus, nous faisons le pari de la mise en abyme, de la recherche de sens, d’explications sur le monde, de critiques et non pas d’une simplification permanente au service du divertissement.


Alors oui, mon parcours est atypique, très engagé, polymorphe, mais il a un commun : le territoire, sa valorisation, la mise en avant de ces talents, la connexion au réel, la recherche de sens, la cohésion. J’ai une connaissance fine du fonctionnement des collectivités territoriales, elles doivent être mobilisées, elles sont des partenaires essentielles dans le rayonnement d’une Fédération comme la nôtre et de ses instances déconcentrées. Je mesure tous les jours à quel point le projet d’un club où qu’il soit, doit être porté et accompagné par sa ville et plus globalement par ses collectivités locales de rattachement (Département, Région, Agglomération). Comment activer les réseaux locaux ? C’est bien cela être ancré dans un territoire, c’est bien cela qui permet le rayonnement.


Dans le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui, « faire société » c’est aller bien plus loin que le fameux « vivre ensemble ». C’est un enjeu central du projet engagé, exigeant et innovant porté par mon ami Olivier Girault.


Un projet concret et ancré dans les territoires et leur diversité, un projet des clubs et des licenciés.


Un projet généreux, où chacune et chacun peut enfin avoir une place. Se donner les moyens de réussir, c’est bien croire en chacune et en chacun.


Alors je suis fière de faire partie de cette belle équipe, une équipe renouvelée, sincère, une équipe qui sort de l’entre-soi. Une équipe qui peut déplacer des montagnes dans un contexte incertain où les attentes n’ont jamais été aussi fortes.


Je crois que, comme l’écrivait si bien Guillaume Apollinaire, « Il est grand temps de rallumer les étoiles ».

L' ÉQUIPE

NOUS SOUTENIR