Directeur comptable et fiscal Groupe
Président du club Nogent HB

Bernard Mirailles

59 ans, marié 2 enfants


Né à Oran (Algérie), j’effectue mes études secondaires à Cannes et mes études universitaires à Nice (Mastère 2 de droit public). Je conclue ma formation initiale à l’Ecole nationale des Impôts à Clermont-Ferrand.


Mon activité professionnelle m’a conduit à rejoindre la région parisienne et plus particulièrement le Val de Marne puisque désormais domicilié à Nogent sur Marne. Je garde des attaches familiales dans les Bouches du Rhône (Aix en Provence), l’Ariège (Luzenac) et la Bretagne (Quimper).


Ma carrière professionnelle commence en 1986 au sein du Ministère des Finances comme inspecteur des Finances publiques en charge du contrôle des grands groupes français. En 1992, je rejoins La Poste comme Directeur Fiscal du Groupe. Depuis 2005, j’ai exercé successivement les fonctions de responsable de la Direction Comptable et Fiscale du Groupe La Poste (management de 800 personnes sur l’ensemble du territoire), puis j’ai eu la responsabilité Responsable des comptes de La Poste SA et de l’ensemble de ses filiales (près de 500 filiales en France et dans le monde).


Parallèlement à cette activité professionnelle, j’ai souhaité m’investir dans l’enseignement et les associations professionnelles :

  • Ecole supérieure de Commerce de Paris (ESCP-Europe) : Professeur Affilié de droit fiscal (1990 – 2020).

  • Association professionnelle des Directeurs comptables (APDC) : Président de 2007 à 2017. Mandat d’administrateur en cours.

Le Handball est une histoire familiale : un frère joueur dans les années 70 au Aix Université Club puis à Argenteuil avant de prendre la présidence du Club de Vernouillet (Yvelines). Ensuite, de manière sans doute classique, j’y suis venu comme dirigeant / parent de joueur au Réveil de Nogent Handball (Val de Marne), accompagnateur, chronométreur/secrétaire de table, etc… et de devenir Président du Club en 2013.


Depuis 7 ans à la présidence d’un club de 220 licenciés, notre équipe première a accédé à la Nationale 1 en 2018, et nous avons des équipes jeunes dans toutes les catégories. J’ai découvert de l’intérieur le fonctionnement d’un club de taille moyenne et représentatif de beaucoup de clubs.


Cette découverte m’a montré le monde, l’écart qui existe entre la vitrine d’un sport, l’équipe de France, et la réalité de la solitude du président, dirigeants et bénévoles pour faire fonctionner un club dans un environnement juridique, économique et politique (relation avec les élus) de plus en plus complexe.


Le lien de proximité avec le Comité et la Ligue existe heureusement mais on se rend compte très vite que malheureusement le club et les territoires se retrouvent sans appui réel de la Fédération. Or l’extraordinaire investissement de tous les bénévoles qui font vivre le Handball français n’est pas soutenu par la Fédération qui semble coupée de la réalité du terrain.


Mon investissement dans la liste d’Olivier Girault est avant tout motivé par la volonté de créer une réelle Fédération au service des clubs et des Territoires, au contact de la réalité de notre quotidien et capable de peser auprès de nos grands partenaires, l’Etat, les collectivités locales, l’éducation nationale, le monde associatif… dans une période difficile mais qui sera structurante pour le sport français dans ces années préolympiques où le Handball (au-delà des résultats sportifs) doit y avoir toute sa place.

L' ÉQUIPE

NOUS SOUTENIR